• NETTOYAGE D’AUTOMNE A BADENS

    

    (L’indépendant le 16 sept 2020) Avant la saison automnale et en prévention des fortes pluies cévenoles, l’équipe technique municipale a entrepris un grand nettoyage. Tandis que Florent et Lucas évacuent au nettoyeur haute pression les feuilles, boues et gravillons qui encombrent les caniveaux du village pour favoriser l’écoulement des eaux, Denis cure les fossés des chemins communaux grâce au tractopelle gracieusement prêté par le Département. Le ruisseau de Canet est aussi curé et débroussaillé et le syndicat mixte Aude centre effectuera un élagage des arbres bordant le ruisseau pour une meilleure évacuation et éviter les embâcles.

    Ce travail annuel, effectué avec grand soin par le personnel communal et conjugué avec l’efficacité du bassin écrêteur de crues permettra aux Badénois de ne plus subir d’inondation telle que celle de 1999.

  • LA COMMISSION TRAVAUX DE BADENS EN ACTION

    

    ( Article de l’indépendant du 08/09/2020) Depuis l’élection et l’installation du conseil municipal du mois de mai dernier, la commission travaux a de nombreux projets en cours.

    Elle étudie le placement d’une vingtaine de caches containers, qui viendront en complément de ceux déjà installés dans le village et prévoit pour le boulodrome la mise en place d’un éclairage à led en remplacement des vieux lampadaires coûteux en énergie.

    Le lotissement du Fer à cheval va bénéficier d’une sécurisation de la basse tension et de tous les réseaux qui seront enterrés, ainsi qu’un changement des lampadaires.

    Les travaux devant le foyer et le cheminement pour les élèves qui se rendent à l’école touchent à leur fin ; ils seront finalisés par le choix de la couleur de la façade et la pose d’une ombrière pour l’embellissement extérieur.

    Enfin, en attente de subventions, le city stade sortira de terre dans le premier semestre 2021.

    Toutes ces actions seront activement menées par la nouvelle équipe municipale qui note que, depuis la pose de caméras de vidéoprotection, force est de constater une diminution des délits, même mineurs, qui perturbaient le bien-être des villageois.

  • L’AFDAIM ET L’APAJH, EN RENFORT POUR UN VILLAGE PROPRE

    

    ( Article de l’indépendant du 05/09/2020) Depuis la mise en place du zéro phyto qui consiste à supprimer tout traitement chimique dans l’entretien des espaces verts et à privilégier des techniques naturelles, la propreté du village est un défi permanent pour Denis et Florent, employés communaux, qui doivent faire face à de nombreuses mauvaises herbes qui envahissent le village. Conscient du problème, le conseil municipal a décidé de faire appel à des associations adaptées. L’Afdaim (Association départementale d’aide aux personnes handicapées mentales) s’occupera de la propreté du vieux village et de l’entretien des abords de l’église et l’Apajh (Association pour adultes et jeunes handicapés) fera le nettoyage des rues de tous les lotissements, avec entretien de l’aire de jeux, l’espace Georges Guille, le cimetière et le bois du millénaire.

    Soulagés de cette tâche, les agents techniques de la mairie pourront se consacrer à d’autres tâches telles que l’entretien des bâtiments communaux ou des ruisseaux, ruisseaux dont le nettoyage a récemment été effectué par Denis à l’aide d’un tractopelle gracieusement prêté par le Département.

    Gageons que cet entretien du village satisfera la population dont certains membres n’hésitent pas à retrousser leurs manches pour nettoyer leur devant de porte.

  • LA SÉNATRICE JOURDA EN VISITE A BADENS

    

    (L’indépendant du 25 août 2020)

    Le 21 août dernier, dans le cadre de sa candidature aux futures élections sénatoriales, Gisèle Jourda sénatrice, accompagnée de Caroline Cathala conseillère départementale, était reçue par la municipalité. “C’est toujours un grand honneur de vous accueillir” déclarait le maire Alain Estival. La parlementaire est secrétaire de la commission des Affaires Européennes et a une délégation sénatoriale outre-mer et lutte contre le racisme.

    Elle présentait son programme et insistait sur le combat qu’elle menait au sein de l’hémicycle pour défendre la voix de la ruralité. L’ampleur des déserts médicaux et les problèmes migratoires ont aussi été évoqués. Ainsi que la proposition parlementaire de résolution européenne qu’elle a déposée pour saisir des critères géographiques avec étude des sols et revoir les droits de plantation. Elle a noté le contexte difficile au cours de son mandat en ce qui concerne la distillation de crise et le dispositif compensatoire qui doit être poursuivi.

    Elle a terminé en exprimant sa détermination pour une dernière mandature afin de poursuivre les différentes actions entreprises en collaboration avec Sébastien Pla.

    Le maire et les conseillers ont remercié la sénatrice et la conseillère départementale pour cette enrichissante discussion.

  • LES GESTES ÉCOCITOYENS RAPPELÉS A BADENS

    

    (L’indépendant du 22 août 2020)

    Les gestes écoresponsables sont indispensables pour l’environnement, il est nécessaire de faire des efforts pour notre chère planète. Des campagnes de sensibilisation existent et des rappels de bonne conduite sont régulièrement évoqués dans le bulletin municipal.

    Malheureusement, force est de constater que certains Badénois ne disposent pas de ces valeurs : crottes de chiens, dépôts d’ordures sauvages, dépôts d’encombrants dans les rues du village, tri sélectif non effectué…

    La municipalité rappelle qu’il y a plusieurs déchetteries à proximité, plusieurs containers de tri dans le village, et que, une fois par mois les employés de la mairie, après inscription au secrétariat, collectent les encombrants et végétaux.

    De plus, un petit coup de balai régulier devant sa porte est un effort salutaire pour son propre environnement et pour l’embellissement du village.

  • SEBASTIEN PLA, CONSEILLER GÉNÉRAL, RENCONTRE LES ELUS

    

    (L’indépendant du 21 août 2020)

    Lundi 17 août, le maire Alain Estival et ses adjoints Martine Prat et Jacques Piget ont reçu en mairie Sébastien Pla, conseiller régional et président de la commission tourisme Occitanie.

    Les élus ont évoqué les différents dossiers d’aides déposés à la Région en ce début de mandat par la nouvelle équipe municipale : city stade, installation d’une pompe à chaleur et changement des fenêtres au bâtiment mairie école, convention tripartite entre la commune, la région Occitanie et Carcassonne Agglo pour un projet de construction d’un ” Papy loft ” (logement locatif non médicalisé et adapté au mode de vie des personnes retraitées à faibles revenus), sans oublier la pérennisation de l’activité agricole et viticole du territoire, thèmes importants pour un développement dynamique de la vie du village.

  • HALTE LOCALE POUR LES JEUNES CYCLISTES LYONNAIS

    

    (L’indépendant du 19 août 2020.)

    Dernièrement, le village a eu le plaisir d’accueillir les membres de l’association Saint-Crescens de Lyon qui a pour but de proposer aux ados des circuits cyclistes encadrés par la communauté catholique. Cette année, c’est Toulouse-Cotignac qui leur était proposé avec en moyenne des étapes de 70 km par jour avec visites locales. Partie le matin de Pexiora, la dizaine d’ados a visité la cité de Fanjeaux, puis Carcassonne et son château, ses remparts et sa cathédrale. Arrivée en soirée après de nombreuses crevaisons, la joyeuse équipe a choisi de faire étape à Badens. Après le montage des tentes sur le terrain de sport, la douche et la préparation du repas, les ados n’ont pas été longs à trouver un sommeil réparateur.

    Le lendemain matin, après une messe dans église Sainte-Eulalie, les cyclistes se sont retrouvés autour d’un copieux petit-déjeuner avant de prendre la route pour Nissan et Narbonne.

    La municipalité leur a souhaité un beau séjour en Languedoc Roussillon et un retour sans encombre à Cotignac.

  • LES BONS GESTES FACE AU CORONAVIRUS

    

  • LES BONNES PRATIQUES DU RAMASSAGE DES ENCOMBRANTS

    

  • LETTRE D’INFORMATIONS DE JUILLET 2020

    

    Edité en juillet 2020