L’AFDAIM ET L’APAJH, EN RENFORT POUR UN VILLAGE PROPRE



( Article de l’indépendant du 05/09/2020) Depuis la mise en place du zéro phyto qui consiste à supprimer tout traitement chimique dans l’entretien des espaces verts et à privilégier des techniques naturelles, la propreté du village est un défi permanent pour Denis et Florent, employés communaux, qui doivent faire face à de nombreuses mauvaises herbes qui envahissent le village. Conscient du problème, le conseil municipal a décidé de faire appel à des associations adaptées. L’Afdaim (Association départementale d’aide aux personnes handicapées mentales) s’occupera de la propreté du vieux village et de l’entretien des abords de l’église et l’Apajh (Association pour adultes et jeunes handicapés) fera le nettoyage des rues de tous les lotissements, avec entretien de l’aire de jeux, l’espace Georges Guille, le cimetière et le bois du millénaire.

Soulagés de cette tâche, les agents techniques de la mairie pourront se consacrer à d’autres tâches telles que l’entretien des bâtiments communaux ou des ruisseaux, ruisseaux dont le nettoyage a récemment été effectué par Denis à l’aide d’un tractopelle gracieusement prêté par le Département.

Gageons que cet entretien du village satisfera la population dont certains membres n’hésitent pas à retrousser leurs manches pour nettoyer leur devant de porte.